Chargement Évènements

« All Events

vendredi 09 novembre 2018 : 20h30

Catégorie:
  • Cet évènement est passé

Azor

Opérette policière

  • Catégorie A
  • Série 1 : 39 € / Série 2 : 34 €
  • Adhérents Série 1 : 32 € / Série 2 : 26 €
  • Jeunes : 15 €
  • Durée : 2h20 (avec entracte)
  • RÉSERVEZ ICI

Opérette policière

 

Azor est le nom d’un chien, mais c’est avant tout le surnom du commissaire de police du quartier d’Auteuil. C’est un brave garçon, un ahuri au grand cœur et poète à ses heures. Il a eu le coup de foudre pour une jeune fille qu’il a croisée par hasard dans la rue et qui se révélera être la fille du Ministre de la Justice. Séducteur malgré lui, il est également poursuivi par une femme mariée, qui menace de le tuer s’il la quitte, et par une voleuse à la tire, fascinée par sa verve poétique. Pourquoi Azor se trouve-t-il obligé de s’enrôler dans la bande du redoutable Kiki-Le-Frisé ? Comment échappe-t-il à la colère d’un mari jaloux ? Réussira-t-il, à la faveur d’un bal costumé chez le Ministre, à ravir celle qu’il aime ? Voilà ce que vous saurez lorsque vous aurez vu Azor.

Azor, est une comédie musicale française de l’entre-deux-guerres qui renoue avec l’opérette inventée par Offenbach et Hervé. Ici, pas de jeune première ingénue mais une femme moderne, pleine d’humour et d’autodérision. Pas de policier futé ou nigaud mais un petit fonctionnaire rêveur aux ailes trop grandes. Pas de prostituée au grand cœur mais une femme libre et pragmatique. Des caractères dont l’épaisseur nous touche et nous offre une palette d’interprétations contemporaines et composites. De plus, et peut-être parce que le compositeur lui-même jouait le premier rôle, l’écriture musicale est intimement liée au texte, à la prosodie et à la personnalité des interprètes. Légère, spirituelle, dansante, pleine de bonne humeur, souvent syncopée, très 1932, elle conjugue avec efficacité élégance et virtuosité.

 

Création d’Azor / Séance de travail

Avec le soutien de :

Mise en scène Stéphan Druet
direction musicale et arrangements Emmanuel Bex, musique Gaston Gabaroche, Pierre Chagnon et Fred Pearly, livret Albert Willemetz, Max Eddy et Raoul Praxy, conception Emmanuelle Goizé, Gilles Bugeaud et Pierre Méchanick, scénographie Emmanuelle Goizé, chorégraphie Alma De Villalobos, lumières Christelle Toussine, costumes Denis Evrard

avec Julien Alluguette, Gilles Bugeaud, Pauline Gardel, Quentin Gibelin, Emmanuelle Goizé, Estelle Kaïque, Pierre Méchanick, Emmanuel Bex (orgue Hammond et claviers), Antonin Fresson (guitare et jeu), Tristan Bex (percussions)

Cie Quand on est trois
Coproduction Théâtre Montansier/Versailles et Scène Nationale/Albi