Loading Events

« Tous les événements

vendredi 10 juin 2016 : 20h30

Catégorie:
  • Cet événement est terminé

Quand le diable s’en mêle

D’après trois pièces de George Feydeau

  • Catégorie B
  • Série 1 : 32 € / Série 2 : 27 €
  • Adhérents Série 1 : 27 € / Série 2 : 21 €
  • Jeunes : 15 €
  • Durée : 2h15
  • RÉSERVEZ ICI

« Un plancher bourré de trappes et de chausse-trapes, tour à tour désert domestique qu’arpentent Léonie et Toudoux, lit trop grand d’Yvonne ou immense bureau de l’ingénieur Follavoine ; c’est un purgatoire où Feydeau lui-même précipite ses couples tombés depuis belle lurette de l’Eden dans l’enfer de la marmite conjugale. Pour mieux les tourmenter, nous faire rire et frémir, il se déguise et entre dans le jeu, il incarne sous les traits d’une accoucheuse diabolique, puis d’un domestique lugubre ou d’un mioche tyrannique les avatars d’un fatum minuscule tombant à point pour affoler les consciences hébétées de maris et d’épouses tétanisés. Ces pièces nous dit-on auraient dû être éditées en marge de son Théâtre, dans un volume intitulé « Du mariage au divorce », une œuvre à part en quelque sorte constituée d’épisodes indépendants : une sorte de chorique fragmentaire joyeuse et cruelle de l’anarchie conjugale. » Didier Bezace

Retrouvez plus d’informations sur la pièce directement sur la page de Didier Bezace en cliquant ici

 

Pièce écrite d’après 3 pièces de Feydeau :

Léonie est en avance

Il s’agit d’une pièce en un acte, jouée pour la première fois en 1911. Elle met en scène Léonie, une jeune femme d’une famille bourgeoise sur le point d’accoucher. A un mois du terme, Léonie passe ses humeurs sur son mari, qui supporte ses reproches tant bien que mal avec philosophie. La situation rocambolesque est accentuée par la présence de la famille de Léonie, la soubrette et même sa sage-femme. La situation vire en règlement de comptes entre les différents membres de cette famille atypique.

Feu la mère de madame

C’est une pièce en un acte, jouée pour la première fois en 1908. Alors qu’ils se couchent après une dispute, un valet vient prévenir un couple de bourgeois, Yvonne et Lucien, que la mère de cette dernière vient de mourir. Ils se rendent alors chez elle pour apprendre que le valet s’est trompé et que c’est en réalité la mère d’une voisine qui est morte.

On purge bébé

Egalement une pièce en un acte, On purge bébé a été jouée pour la première fois en 1910. M. Follavoine, fabricant de porcelaine, invite M. Chouilloux, fonctionnaire du Ministère des Armées, à déjeuner afin de lui vendre des pots de chambre incassables à destination de l’armée française. Ce rendez-vous important tourne au cauchemar et à la catastrophe, rien ne se passe comme prévu ! Mme Follavoine, une hystérique de mauvaise foi et son fils Toto qui ne veut pas prendre sa purge vont les rendre tous complètement fous !

D’après trois pièces de George Feydeau
Léonie est en avance, Feu la mère de madame, On purge bébé

Avec Philippe Bérodot, Thierry Gibault, Ged Marlon, Clotilde Mollet, Océane Mozas, Lisa Schuster et Luc Tremblais

Adaptation et mise en scène Didier Bezace

Scénographie Jean Haas

Lumières Dominique Fortin

Costumes Cidalia da Costa

Chorégraphie Cécile Bon

Production L’entêtement Amoureux/Cie Didier Bezace, Les Châteaux de la Drôme
Création au Château de Grignan/Juin 2015