Chargement Évènements

« All Events

vendredi 16 octobre 2020 : 20h30

Catégorie:
  • Cet évènement est passé

Désaxé

de Hakim Djaziri

  • Catégorie C
  • série unique : 27 €
  • Adhérents 21 €
  • Jeunes : 10 €
  • Durée : 1h20
  • RÉSERVEZ ICI

-Théâtre-

Le temps est une lime qui travaille sans bruit, mais qui finit toujours par scier le fer le mieux forgé. Depuis la prison de Fleury-Mérogis, un homme est envahi par une pensée : il a quatre ans, c’est son anniversaire. Le doux parfum de son Algérie natale lui revient. Mais très vite, le souvenir de son enfance heureuse laisse place à d’autres, plus sombres : la montée de l’intégrisme, sa fuite en France avec ses parents, son arrivée dans la cité des Trois-mille à Aulnay-Sous-Bois, l’un des quartiers les plus difficiles de Seine-Saint-Denis. De déceptions en désillusions, en manque de repères, il sombre dans la violence. Pourtant élevé dans l’amour des autres, il se referme sur lui-même et, sous les yeux impuissants de ses parents, se noie dans un islam radical… Il sait qu’il n’y a aucune fatalité. Il aurait pu choisir un autre itinéraire. À la croisée des chemins, il a préféré céder à la haine.

« Les paroles envoûtantes, vénéneuses, s’insinuent dans les maux et les blessures du cœur. Elles assiègent les pensées, empêchent tout espoir et noient toute rébellion, toute velléité de contradiction dans un mirage utopique d’un monde meilleur. Plongeant dans les mécanismes de radicalisation qui mènent au djihad, Hakim Djaziri signe une pièce coup de poing qui interroge nos consciences. » L’œil d’Olivier

de Hakim Djaziri
mise en scène Quentin Defalt
collaborateur artistique Adrien Minder, lumières Manuel Desfeux, costumes Marion Rebmann, musique et ambiance
sonore Ludovic Champagne

avec Florian Chauvet, Hakim Djaziri et Leïla Guérény

production Teknaï
avec le soutien de la Région Ile-de-France - Aide à la création, de l’Adami, de la Spedidam, du Fonds SACD Théâtre, du Fonds SACD Musique de scène, de l’Institut Français de Barcelone, du Festival Oui ! (Festival de Théâtre en français de Barcelone), du Prisme (Elancourt), du Théâtre 13, de La maison des Métallos et du CIPDR.

Ce spectacle est soutenu par la préfecture des Yvelines - FIPD

(c) François Vila