Marguerite Brunet

 Découvrez Marguerite Brunet !

Une des premières femmes entrepreneur de l’histoire, directrice artistique et femme intrigante, Mademoiselle Montansier connaît une vie plein de rebondissements depuis sa naissance en 1730 à sa mort à 90 ans en 1820. Elle est d’autant plus passionnante qu’elle traversa quelques une des périodes les plus agitées de l’histoire de France.

Marchande de mode auprès de sa tante à Paris, elle fait l’apprentissage de la galanterie et ouvre un salon de jeux, rue Saint Honoré, fréquenté par la haute société. Elle y rencontre un certain nombre de ses futurs soutiens. Elle attire l’attention de la Reine Marie-Antoinette, qui lui attribue en 1775 le privilège des bals et spectacles de Versailles. Puis, en 1779, celui des théâtres de Fontainebleau, Saint-Cloud, Compiègne, Rouen, Caen, Orléans, Nantes et le Havre.

Femme d’affaires ambitieuse, elle négocie la construction de son premier théâtre « de la rue des Réservoirs » qui est inauguré en présence de Louis XVI et la Reine Marie-Antoinette le 18 novembre 1777. Le modèle innovant de la salle fut présenté dans les petits appartements du château en présence de leurs Majestés et de la Famille Royale.

Elle plait à Marie-Antoinette qu’elle entoure de tous ses soins. Cette dernière sent depuis sa loge l’odeur délicieuse d’une soupe aux choux durant la représentation des Moissonneurs ? Elle lui en fait apporter ! Mademoiselle Montansier est aussi quelques fois sollicitée pour le petit réveil de la Reine à qui elle fait le récit des rumeurs et potins versaillais… et qui mieux qu’une comédienne pouvait le faire ?

Pendant la Révolution Française, elle suit la Cour à Paris en 1790 et prend la direction du théâtre de la rue des Beaujolais, sous les arcades du Palais Royal. Elle assure sa direction jusqu’en 1806. S’ensuit plusieurs épisodes : elle est emprisonné sous la Terreur et épouse son vieil amant de Neuville à sa sortie alors qu’elle a 70 ans, sans perdre son énergie elle arrache à Napoléon l’autorisation d’édifier un nouveau théâtre sur le boulevard Montmartre…

Elle meurt paisiblement à 90 ans, le 13 juillet 1820. Le théâtre prend son nom au XIXème siècle, elle continue de régner en maitresse dans ce théâtre pour lequel elle a tant œuvré.

 

La Montansier, jouée par Réjane au Théâtre de la Gaîté en 1904

Prologue              1er acte

2ème acte             3ème acte

4ème acte

 

La MontansierLa Montansier 2